Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MATUVU


blinkie-098-03.gif  








 




 

























http://www.meilleurduweb.com/images/pub/votez_88.31.gif

si certaines photos ne sont pas libres de droits, veuillez m'excuser, prévenez-moi et je les enlèverai
 

DÉVELOPPEMENT DURABLE OU ARGENTOCRATIE, MULTINATIONALECRATIE, ACTIONNARIACRATIE? PUBLIC OU PRIVÉ? SOLIDARITÉ OU INDIVIDUALISME? QUEL SENS A NOTRE VIE? TRAVAILLER POUR VIVRE, VIVRE POUR TRAVAILLER? QUELLE SOCIÉTÉ DEMAIN? NE NAISSONS-NOUS QUE POUR TRAVAILLER ET ÊTRE RENTABLE? SOIS RENTABLE OU DISPARAIS? LES ACTIONNAIRES SONT-ILS LES SEULS À AVOIR DROIT AU BONHEUR? L'HOMME, À TRAVERS SON HISTOIRE, DEPUIS LES ÂGES PRÉHISTORIQUES, SES SOUFFRANCES, SES RENCONTRES AVEC LES PHILOSOPHES HUMANISTES, N'A-T-IL RIEN RETENU, TIRÉ AUCUNE LEçON? COMMENT A-T-IL PU SE LAISSER ALLER À UNE TELLE ALIÉNATION FINANCIÈRE ET MATÉRIALISTE ET DONNER PLUS DE VALEUR À L'ARGENT PLUTÔT QU'À LA VIE? ROUSSEAU ET VOLTAIRE DOIVENT SE RETOURNER DANS LEUR TOMBE. LA RICHESSE N'EST PAS CELLE QUE L'ON CROIT, ON N'A JAMAIS VU UN COFFRE-FORT SUIVRE UN CERCUEIL. NOS YEUX NE PEUVENT SE REFLÉTER QUE DANS LES YEUX D'UN AUTRE, JAMAIS DANS UNE LIASSE DE BILLETS, MÊME SI CELLE-CI LES FAIT BRILLER ! LA RICHESSE C'EST LES AUTRES, ON N'EST RIEN SANS LES AUTRES. NOUS SOMMES À LA CROISÉE DES CHEMINS, UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE ! AMOUR ET RESPECT.





SOLIDAIRE

 

CONTRE LE
MASSACRE
DES DAUPHINS
AU JAPON
VIDÉO (ÂMES SENSIBLES S'ABSTENIR)
PÉTITION

PÉTITIONS DE RÉSEAU CÉTACÉS


Cyber @cteurs : le site d'actions citoyennes


Pour nourrir un animal abandonné,
CLIQUEZ ICI


Vous cliquez chaque jour
C'est gratuit et sans engagement.
Les sponsors de ce site financent des repas
 distribués par la SPA.

Vous pouvez offrir encore plus de repas en
 achetant dans la boutique de ClicAnimaux.





DE MÊME, IL EXISTE






Handle with care







Bienvenue sur le site de GALGOS France

voir l'articlelogo asso


undefined

  nouveau danger mortel pour les abeilles



Abeille sentinelle de l'environnement
La charte



Signez pour une Déclaration Universelle
pour le Bien-être animal.



CHASSE AUX PHOQUES
le combat continue
(GIF)



Retour accueil

SIGNEZ SUR LE SITE
DE 30 MILLIONS D'AMIS
LES PÉTITIONS MISES
EN LIGNE



SITE DE LA PMAF
si vous aimez les animaux, à mettre absolument dans vos favoris,visitez, signez, soutenez, et peut-être devenez bénévole



















Signez la petition pour remplacer les tests sur les animaux dans l'UE

PÉTITION POUR L'ABOLITION DU COMMERCE DE LA FOURRURE

PÉTITION ANTI-FOURRURE
(chiens et chats)




Econo-Ecolo, le guide des économies écologiques.Gestes écocitoyens


 

Cosmétique Bio


COMPARAISON DES ÉLEVAGES TRADITIONNEL,BIO ET LABEL ROUGE POUR CHAQUE ANIMAL
Calendrier perpétuel

DÉCLARATION UNIVERSELLE
DES DROITS DE L'ANIMAL





ÉCOVOLONTARIAT
MODE D'EMPLOI























Notre Planète info







CALCULEZ VOTRE EMPREINTE ÉCOLOGIQUE



 

 

 

 

 

logo.jpg

FREEMEN

est un réseau de blogs, dont les auteurs sont convaincus que :

• le changement climatique est un problème majeur, pas uniquement écologique,
mais aussi politique et économique

• s’attaquer sérieusement à ce problème implique une remise à plat de nos modèles
économiques et, particulièrement, de la notion de « croissance »

Au delà, comme le nom « Freemen » l’indique, chacun pense, écrit ce qu’il veut, comme il le veut, sur son blog. L’ensemble de ces contenus doit petit à petit former une nouvelle « chaîne », un nouveau «journal», chacun parlant de politique, mais aussi, d’art, de ciné, de tout. En créant des liens entre eux, les « Freemen » augmentent la visibilité de chacun d'eux. Rejoignez-les, rejoignez-nous …


La pile Freemen, Agrégateur

Vampyr sentimental
Marionnettes en prison
Voyages en poésie
Equilibre instable
Géoclic
Le grand ménage
Activart (Intelliblug)
ChampG
_002
A tous les hommes libres
Adamantane.orgue
Bar Nabé
Blog Citoyen
Blokomondi
Carnets de Nuit
Dernières nouvelles de l'homme
Dieu des chats
Le XXIIème siècle sera Utopie...
Dérapages
Ecolodujour
Entre Rêve et Réalité
Esprit Libre
Grande Question
Javafred
Juliette Robert
L'ex(con)centrée
La Danse du Temps
La fin du capitalisme
La liste à suivre
Le site de la pauvreté intérieure
Le Blog à Rythme
Les méditations du sauvage
Malisan
Melanchalys
Mon Paysage
Nathalie NGK
PoliTIK'show
Regard Sur
SDF
Sab et l'autre
Sebos31
Tristram Shandy
Welcome To The Brave New World
Adam Kesher
Nues > news blog
Eco-echos
MetaBlog Journal de l'Hypertexte
Source de la vie
Chambre avec vue
Quotidien Durable
Remises en cause
Noolithic
Sof
Fsens
Muji
Mitsu Girlz
Duplex
La Faim d'un monde
Le Mague
Toucher Rectal
EKoloGik.com
Chroniques Martiennes
Daeron
Emile Bonjour
Fragola
Mythologie(s)
Ostende
Envie d'ailleurs
Michalon
Fred de Mai
Imagine 2012
Imagine 2050
Slovar les nouvelles
Utopie possible
Skyblogscope
Un œil sur la planète…
Pticrom
Samuel Desgane
Lux
Crise dans les medias
Le Barrablog
La grande confusion
Tout allant vert
Europeus
Le Monde citoyen
Objectif planète
Aquafiestas
Gouvernance
La rage du peuple…
Cap21 Normandie
Moneinonline
Des bulles
Thierry Crouzet
Développement durable et communication
Page 2007
Débords
This is the end
On refait le blog

Zara-écolo


Retour à freemengoogle

5 décembre 2007 3 05 /12 /décembre /2007 00:49
Voici un nouveau site coup de coeur dont le sujet unique est Sarkozy, mais étant donné l'activité et les décisions "malheureuses" de ce dernier, il y a matière à écrire.

Découvrez le site
ici et notamment l'article intitulé "Silence, on tue...le Code du Travail", on y apprend que ce mardi 4 Décembre, nos députés ont mis à mal le Code du Travail et ceci, dans le plus grand silence médiatique et politique, Ségolène est bien passée ce soir au 20 H de France 2, mais c'était pour y vendre son bouquin. Oh, zut alors, quelle occasion ratée de faire vivre la démocratie et d'exprimer son opposition!!!!

Silence, on tue...le Code du Travail

Il est tout de même surprenant de constater que c’est dans le silence médiatique le plus absolu que le pouvoir en place est en train de démanteler le Code du Travail, fruit de 130 ans de luttes sociales, et que l’Assemblée Nationale va achever de le détruire le 27 novembre et le 4 décembre prochains sans que les médias, les partis politiques, ni même les syndicats ne manifestent leur opposition à ce massacre.

 

Le 12 mars 2007, en pleine campagne électorale, la gouvernement faisait passer sans débat parlementaire, par ordonnance, la réécriture complète des textes sans que les organisations syndicales, ni les partis en campagne, ni les médias ne s’inquiètent.

 

Contrairement avec ce qui avait été écrit dans l’article 57 de la loi du 30 décembre 2006, " l’adaptation des dispositions législatives du code du travail " ne s’est pas faite " à droit constant ", certaines dispositions disparaissant, d’autres apparaissant, d’autres étant modifiées par le changement des autorités de contrôle.

 

Près de 500 lois ont été déclassées en décrets, donc modifiables par le Gouvernement sans repasser par le Parlement.

 

Les infractions patronales au droit du travail sont dépénalisées, notamment par la suppression systématique des peines de récidive.

 

Le droit des employeurs d’exploiter la main d’œuvre est privilégié par rapport à la défense des droits des salariés.

 

Pour ce faire, on transforme certaines catégories de salariés en " travailleurs indépendants " (journalistes par exemple)

On fait disparaître du Code du Travail certains salariés qui auront désormais leur propre code (salariés agricoles, assistants et éducateurs maternels et familiaux, les mineurs, les salariés des entreprises de transport, les salariés d’EDF et de GDF, les salariés de la Fonction Publique, les marins, les dockers, les enseignants non permanents de l’Enseignement Supérieur).

On précarise les contrats de travail : l’apprentissage passe en " formation professionnelle "et on abroge l’article qui permettait aux Inspecteurs du Travail de contrôler les contrats d’apprentissage,

Le renouvellement des " contrats aidés " destinés à favoriser l’embauche de catégories de personnes sans emploi, disparaît.

Les " prêts " de main-d’oeuvre et leur " marchandage " sont facilités, les Inspecteurs du Travail ne pourront plus constater les infractions aux dispositions du travail temporaire.

Les ruptures de contrat " négociées ou amiables " ne seront plus assimilées à des licenciements économiques.

 

Les outils de contrôle des conditions de travail des salariés (comptabilisation du nombre de jours de travail, relevé des heures d’astreinte, durée moyenne de travail hebdomadaire sur l’année) disparaissent.

Les conditions permettant le travail le dimanche sont assouplies

Les salariés sont rendus responsables out autant que leur employeur de leur conditions d’hygiène et de sécurité.

Les dispositions fixant les conditions de formation et de recrutement des médecins et infirmiers du travail disparaissent ou sont assouplies et les travailleurs détachés en France n’ont plus de surveillance médicale obligatoire.

Les travaux dangereux ou pénibles autrefois interdits aux femmes ne le sont plus.

 

Ce qui relevait de la loi est maintenant renvoyé au domaine réglementaire, ce qui permet de le faire échapper désormais au contrôle de l’Inspection du Travail.

L’ordonnance réduit les pouvoirs et les moyens des Conseils de Prud’hommes, déresponsabilise les patrons mais transfère la responsabilité du manque d’hygiène et de sécurité sur les salariés, allège les peines complémentaires (publication des jugements dans les journaux) et supprime presque systématiquement la punition des récidives.

Le nombre des délégués du personnel, leur nombre, leur rôle connaissent des régressions et on diminue leurs sources d’information.

Les documents que l’employeur est censé conserver, transmettre ou afficher sont soit dépendants de la parution d’un décret, soit réduits ou supprimés.

 

On peut donc s’étonner que ce soit dans un silence médiatique et politique total que de telles régressions seront adoptées par le Parlement.

Article de Libération : http://www.liberation.fr/rebonds/293225.FR.php

Analyse d’Etienne Chouard :

http://etienne.chouard.free.fr/Europe/messages_recus/CASSE_DU_CODE_DU_TRAVAIL_L_analyse_de



Amour et respect

Partager cet article

Repost 0
Published by jeanne - dans SARKO
commenter cet article

commentaires